Lycée Bernard PALISSY - SAINTES
Lycée Bernard PALISSY - SAINTES
AccueilPalissy c’est aussi...Bernard Palissy, l’homme illustre  
 
 
Bernard Palissy

Qui était Bernard Palissy ?

Illustre potier du XVIème siècle au nom universellement connu, à la fois céramiste, savant et écrivain, il étonne ses contemporains. Nul autre mieux que lui, peut-être, n’incarne en France le profil du génie universel de la Renaissance.

Né vers 1510 aux environs d’Agen dans un village nommé Lacapelle-Biron (Lot-et-Garonne), sa jeunesse va se dérouler sous le règne de Louis XII puis, à partir de 1515, sous celui de François 1er ; il va donc grandir au milieu d’hommes de cet extraordinaire XVIème siècle et il sera l’une des figures les plus marquantes de la Renaissance. C’est à Saintes, région de tradition potière depuis le Moyen-âge, que son père fabricant de tuiles lui fit donner une certaine instruction.

Dès sa première jeunesse, il put exercer la profession de l’arpentage (géomètre), de la portraiture et de la vitrerie. Son apprentissage terminé, il entreprend vers 1530 une série de voyages instructifs et un tour de France (comme c’était l’usage de terminer tout sérieux apprentissage).

Bernard Palissy Il se fixe dans la ville de Saintes vers 1535 où il continue d’exercer ses trois professions. Quatre ans plus tard, il se marie. Vers 1539-1540, le hasard veut qu’une coupe de terre émaillée d’un blanc admirable tombe entre ses mains. Il va alors s’acharner à percer le secret de la composition de l’émail blanc qui, dit-on, est la source des couleurs. C’est en 1555, après une vingtaine d’années d’épreuves physiques et morales qu’il peut couvrir les poteries d’un émail jaspé : le seul qui fasse le vrai mérite de ses ouvrages de terre. Il produit alors un certain nombre de vases, statuettes, bassins, plats, ustensiles divers qu’il appelle du nom collectif de rustiques figulines qui feront sa renommée et auxquelles son nom est associé. Cette fabrication de l’émail est consignée dans l’Art de Terre, mais il n’y dévoile rien de sa technique...

Palissy aurait vécu tranquille si la Réforme ne fût venue l’arracher à ses occupations : il prend alors des options religieuses qui un jour lui coûteront la vie et se fait protestant. Il contribue pour beaucoup à la fondation de l’église réformée de Saintes en 1562. Dénoncé aux autorités judiciaires, il est arrêté et incarcéré à la conciergerie à Bordeaux. Il ne doit son salut qu’à l’intervention du connétable de Montmorency qui s’adressant à Catherine de Médicis réussit à obtenir du roi sa grâce.

Poterie Palissy est alors nommé "inventeur des rustiques figulines du Roy". En 1563, il publie un ouvrage intitulé la Recepte véritable composé durant sa captivité ; il le dédie à ses bienfaiteurs. En 1564, il est toujours au service du connétable et le restera jusqu’à la mort de ce dernier en 1567. à ce moment-là, il quitte Saintes pour Paris appelé par la Reine Mère pour l’édification d’une grotte rustique dans le jardin des Tuileries. En avril 1572, sa position privilégiée lui vaut d’échapper au massacre de la Saint-Barthélémy ; il se réfugie à Sedan jusqu’en 1576 où il continue son activité de céramiste décorateur.

Dès 1575, il ouvre un cours public où il convie tous les érudits de la capitale à entendre " ses conférences de sciences naturelles ". Le succès croissant de ses leçons se poursuit pendant une dizaine d’années jusqu’en 1584. Il publie ses conférences en 1580 à Paris sous le titre de Discours admirables des Poterie eaux et des fontaines. Mais il connait de nouveau les persécutions dues à sa qualité d’hérétique. Arrêté en 1586, emprisonné de décembre 1586 à janvier 1587, il est repris par la Ligue (1588) et condamné à être pendu et brûlé. Jeté à la Bastille, sa peine fut commuée par le Roi Henri III, mais il ne fut pas libéré. C’est ainsi que deux ans plus tard, en l’an 1590, Maître Bernard Palissy âgé de quatre-vingts ans mourut " de faim, nécessité et mauvais traitements ", comme l’écrit Pierre de l’Estoile, audiencier de la chancellerie, dans son journal.

Ainsi disparut l’inventeur des rustiques figulines du Roy que le bibliographe Lacroix du Maine qualifiait en 1584 de "Philosophe naturel et homme d’un esprit merveilleusement prompt et aigu".

Bernard Palissy {GIF} Poterie {GIF} Poterie {GIF} Poterie {GIF} Poterie {GIF} Poterie {GIF} Bernard Palissy {GIF}
Remerciements au Lycée Bernard Palissy d’Agen auteur de cette page